LE THÉÂTRE DES SOUVENIRS

Ravie de vous retrouver pour cette deuxième conversation. J'espère que vous avez apprécié le temps passé à réaliser les branches de votre ligne de vie de l'enfance à l'adolescence. 
 

COMMENT METTRE EN SCÈNE VOS SOUVENIRS ?

Après une incursion plus philosophique et métaphorique avec la lecture de Siddhartha de Hermann Hesse pour le premier module, cette fois pour accompagner votre réflexion, j'ai choisi le livre du neuropsychiatre Marc Schwob, La mémoire comment la conserver et la développer.

Il est fabuleux de constater à quel point la mémoire est centrale à notre être, notre existence, nos relations et nos créations en dépendent. L'exercice de la ligne de vie prend tout son sens après la lecture de l'ouvrage du spécialiste.

Une ligne de vie dynamique est comme un théâtre dans lequel on peut mettre en scène nos souvenirs d'une manière encore plus consciente. Cette manière visuelle de faire remonter nos souvenirs à l'aide de photos, de dessins et de mots-clés, activera notre mémoire qui a besoin de répétition et de structure pour engrammer l'information dans la durée. En d'autres mots, plus vous travaillerez sur votre ligne de vie, plus vous stimulerez votre mémoire et votre créativité.

L'avantage de ce théâtre est qu'il vous est accessible en tout temps. Quelques minutes suffisent pour venir y ajouter un élément qui vous sera fort utile le jour où vous déciderez de mettre les choses à plat avant de choisir une nouvelle destination .

Cette façon de classifier ce qui vous semble essentiel, vous fera gagner du temps pour réfléchir et pour créer. Dans une vie mouvementée, trouver du temps pour soi représente un défi. Pourtant, toute personne qui souhaite vivre intensément et réaliser ses rêves de création ne peut faire l'économie de ces moments. Il faut donc s'organiser pour inclure ce temps précieux dans nos agendas.

Plus jeune, on ne s'aperçoit pas à quel point la vie passe vite. Plus les années avancent, plus le temps file. Avec du recul, ll y a des choses qu'on ferait autrement et surtout... il y a des leçons qu'on aurait voulu apprendre plus tôt. Tenir à jour une ligne de vie est une façon de mieux retenir les leçons que la vie nous offre. 

Cette mémoire que Marc Schwob compare à une ville en mouvement illustre à quel point de nombreuses connexions contribuent à une bonne santé mentale. ll en va de même pour la plastie du cerveau. Les dernières recherches sont rassurantes, elles montrent que des cellules naissent tout au long de notre vie. Tant que nous proposons un environnement propice à notre cerveau et à notre mémoire, cette paire-là, nous le rend au centuple. Il est donc essentiel de sortir de nos routines habituelles pour multiplier les connexions, à tout âge, et nous lancer de nouveaux défis.

Merci de partager deux citations du livre de Marc Schwob et expliquer pour quoi vous avez choisi ces deux phrases.

Pour télécharger le PDF du texte d'appui à la conversation Le théâtre des souvenirs. Cliquez ici.

Sylvie Gendreau15 Comments