VIE EN SCÈNE

Rassurez-vous, c’est le dernier exercice où il vous est demandé de vous retourner sur votre passé, cela ferme le quatuor des quatre premiers modules : Se préparer au voyage. Construire sa ligne de vie. Mon histoire, première partie. C'est le dernier coup d'œil dans le rétroviseur... 

Hum !! Quel drôle de cours. Et que dire des exercices ! Voilà qu'on vous demande d'écrire votre vie en trois actes. Plus intriguant encore, en lisant le texte qui accompagne cette conversation, on vous parle de Paul Ricœur et de la philosophie réflexive. On vous demande même d'écrire une pièce sur votre vie en vous figurant qu'elle n'était pas la vôtre. Comme si vous étiez un autre ! 

Imaginez. Il y a une fine pluie. Vous avez trois heures devant vous. Votre prochain rendez-vous est à deux pas. Au moment où vous vous dirigez vers un café, vous passez devant un théâtre. Les affiches sont sympas. Le titre vous intrigue. La représentation commence dans quelques minutes. Vous décidez d'y aller. Plus la pièce avance, plus vous ressentez des sentiments qui vous dérangent. L'histoire qui s'y déroule ressemble étrangement à la vôtre. À la sortie du théâtre, vous avez un 'flash' par rapport à votre vie. Vous venez de comprendre une chose que vous n'aviez pas saisie. Vous retrouvez votre meilleur ami pour lui raconter. Le temps que vous lui parler, vous avez une nouvelle idée qui pourrait bien changer votre vie.

Les choses deviennent vraiment intéressantes, n'est-ce pas ? J'espère que ces exercices vous plaisent. J'ai partagé dans le guide-contenus du cours du module 4, un exemple en plus de celui de Proust. Je suis maintenant très curieuse de découvrir vos pièces de théâtre et les leçons de vie que vous en avez tirées. 

N'hésitez pas à partager vos commentaires sur vos apprentissages dans cet exercice, je les publierai dans ce post. Je remets le tableau synthèse sur la leçon de Proust selon Roland Barthes pour mémoire. 

Moi d'abord 16-01.png

Trève de bavardage, la parole est à vous. Je me tarde de découvrir vos leçons de vie ! D'avance merci du partage.

Sylvie Gendreau7 Comments